Nous avions quitté Norma Jean Miller veuve et joyeuse, dans sa maisonnette près de la rivière.

3
Nous la retrouvons telle, mais vêtue en plus de son peignoir blanc, sans lequel Norma Jean ne serait pas...

 

5

...oups. Il va falloir le ramener en magasin, je crois.

 

6
Norma Jean a maintenant de quoi voir venir, elle déménage dans une plus grande maison, où elle aura de la place pour s'adonner à sa passion, la musique et la danse.

Elle envoie aussi la tombe de Léo au cimetière du centre-ville, les Vertes Pelouses Gothier, car le déménagement n'avait pas réussi à ce pauvre Léo. Fini les triple saltos dans la baignoire, lui autrefois si gai était devenu un fantôme hargneux qui passait son temps à se répandre en imprécations obscures en agitant les bras de frustration.

La petite boule de poils à côté, c'est Sam. Norma Jean le trouvait souvent à l'attendre devant chez elle, en rentrant du travail ou de ses rendez-vous galants, et il a fini par rester.

 

9
Bientôt, il ne lui reste plus qu'un échelon à gravir avant de devenir déesse du rock. Il faudra alors arrêter l'élixir, ça ne peut pas durer toujours comme ça.
Il faudra peut-être songer à transmettre, aussi. Norma Jean n'a jamais voulu fonder de famille.

 

10
Elle a un bon geste envers Fred Lacombe, qui a toujours été là pour elle, et toutes les simettes en mal d'amour. Il emménage. Il accepte même de tester ce default skintone, mais ça lui donne l'air d'être maquillé, on renonce.

 

11
Norma Jean a vieilli, et en bonne star, elle va se cacher au soleil pour se remonter le moral
-Non, non, je ne veux pas me montrer, filmez plutôt ce beau jeune homme, au volant.

 

12
Elle emmène avec elle Vincent Chopin. Norma fait partie de ces femmes qui ne peuvent ni se marier ni se passer d'hommes.

 

13
-Voilà, vous me voyez, vous êtes contents? Moi je ne voulais pas, je pense que j'aurais dû mourir à 36 ans ou me retirer quelque part, pour ne jamais connaître cette déchéance.

 

16
-Ne dis pas n'importe quoi, Norma.

 

15
-Tu es jeune, toi, Vincent, tu ne comprends pas. J'ai l'impression que la vieillesse m'est tombée dessus comme ça, d'un coup, comme si j'avais été frappée par la foudre. Je n'arrive pas à m'y faire.

 

17
Norma Jean a entendu parler d'un sorcier vaudou qui aurait de grands pouvoirs. Elle décide de le consulter car elle est prête à tout pour retrouver un peu de jeunesse.

 

18
Malheureusement, au cours de la première entrevue, le sorcier n'est pas en état de recevoir, ayant lui-même reçu deux décharges électriques coup sur coup.

Sûrement sa méthode pour entrer en transe.

 

19
Norma Jean n'abandonne pas et retourne le voir le lendemain. Après avoir assisté à un rituel étrange, pendant lequel le sorcier semble communiquer avec une personne invisible, et imite même la poule, il finit par lui offrir... une poupée.
Tant pis pour la jeunesse éternelle.
Amie des bêtes, elle est contente de voir que la poule n'est présente que de manière symbolique dans le vaudou, elle avait toujours cru qu'il s'agissait de sacrifices sanglants.


21

Norma Jean et Vincent s'essaient au hula. Norma Jean n'a aucun mal, elle a joué du ukulélé, autrefois.

 

22
Un dernier baiser avec vue, et c'est déjà la fin du voyage.

 

24
Norma est restée les pieds dans l'eau jusqu'à la dernière minute, c'est ça qui est bien avec cet hôtel.


25
Dans le taxi, la dernière chose qu'elle voit est l'enseigne de l'Hotel de la Plage Joli Zoizo ****. Un endroit qu'elle recommandera sans réserves sur internet en rentrant à Véronaville.

 

 

29
Norma Jean rentre tout juste (impressionnant Méphitique par son charisme, au passage, sacrée Norma) quand elle reçoit un appel de Victor Carpentier, dit disco queen. Elle le rejoint aussitôt pour un rendez-vous en centre-ville.


30
Elle est rentrée depuis longtemps et dort profondément quand Victor se faufile en bas de chez elle. Tu peux y aller, elle dort au deuxième étage, elle va pas t'entendre.

 

31
Il hésite un instant car la place est déjà occupée par de nombreux bouquets et fontaines, avant de poser dans un coin la sphère électro-danse qu'il avait dans son petit sac.
Il faut dire que Norma a accepté de se fiancer pendant le rendez-vous, lui, ça lui faisait tellement plaisir, et elle, elle est heureuse à vie, alors..


32
Fred Lacombe, on ne l'oublie pas, progresse aussi vers son rêve, le même, devenir dieu du rock, comme Norma !

 

37
Mais sa vraie passion, ce sont les jeux, et il a installé dans le garage, redécoré par ses soins, un tripot clandestin où il s'adonne au mah-jong jusqu'à pas d'heure. La voiture reste garée dehors, devant le garage.
Et la petite Lautomatt, à force de traîner partout à la recherche de quelque chose à voler, se retrouve dans des lieux où on n'a rien à faire à son âge. Ses parents ne s'en occupent donc pas?

 

42
Mélodie Lautomatt n'est d'ailleurs pas le seul vandale du quartier. Fred attrape cette personne en train de se déchaîner sur la poubelle, il la persuade de faire un peu de jardinage pour sa peine, elle accepte, elle préfère ça plutôt que la voiture de police et le scandale.

 

43
Il la reconnaît, d'ailleurs: c'est Carole Dupuis, une chanteuse de salle de bain. Fred vient de l'écarter de la sélection de la Pop Académie, où il est juge en attendant de trouver un vrai métier dans la musique.

 

44
Il s'avère qu'elle avait déjà présenté sa chanson "Libellule de spotlight" au jury, il y a  quelques années, lorsque la place de Fred dans le jury était occupée par Norma Jean! Refoulée deux fois, par Fred et par Norma, cette Carole serait tombée dans une sorte de paranoïa, les accusant de s'être ligués contre elle par jalousie.

 

34
Le lendemain, à 14h, pour qui peut bien venir la faucheuse?

 

35
Adieu, petite bête.

 

36
La Faucheuse a attendu la fin de la sieste de ce pauvre Sam, d'où cette visite à une heure inhabituelle. Norma Jean ne manifeste étonnamment aucun chagrin. "Vous verrez, à mon âge, on n'a pas envie de se sentir trop solidaire de ce genre de choses, on le sera bien assez vite."


38
Et en effet, Fred, par contre, en rentrant du travail, se précipite sur la tombe de Sam, qu'il à peine connu, hein, pour pleurer toutes les larmes de son corps et maudire le ciel, comme s'il avait perdu la mère qu'il n'a jamais eue.

 

39
Ce soir-là, Norma et Fred donnent un petit concert privé, en la mémoire de Sam.

 

40
Ils jouent ses airs préférés, des extraits de Cats, et de Debussim, que Sam aimait tant.

 

41
-Pour moi aussi, Steven, il est temps de prendre congé, dit-elle à Steven Dallas le lendemain. "Prends tes congés payés, et quand tu reviendras dans quelques jours, tu ne me trouveras pas. Allons, allons, merci pour tout, fidèle Steven."


46
Elle veut faire deux derniers voyages. Elle part d'abord pour l'Extrême-Orient, accompagnée de Tom Bailly.


47
Tom reste à l'hôtel tandis qu'elle se retire quelques jours sur le Koya-Sim, une montagne sacrée où ce moine lui enseigne la voie de l'illumination perpétuelle.
-Tu ne seras nulle part, et ton esprit sera partout. Ris car la joie est éternelle.

 

48
Elle rapatrie Tom à Véronaville et s'envole directement vers l'île Twikkii, où Gabriel Berthelot la rejoint.


49
Elle lui offre de renouveler sa garde-robe car il fait vraiment trop chaud pour porter un bonnet et des gants, en plus des manches longues.


50

Norma Jean a accompli ses cinq voyages, comme elle le souhaitait, il est temps de quitter l'hôtel. Elle voulait aussi s'éloigner de Véronaville pour laisser Fred s'habituer à vivre sa vie, sans elle.

 

Ce qu'il a fait en se rapprochant d'Aurore Maury, une de ses maîtresses, celle à la jolie coiffure.

51

-Ça, c'est une jolie coiffure?? Pitié...

 

52

Norma rentre à la maison. Elle pose volontiers pour le chauffeur de taxi qui a reconnu la grande star et déesse du rock.

 

53

Fred et Aurore sont tirés du lit par le petit coup de klaxon joyeux que lance le taxi en partant. Aurore s'inquiète, comment Norma Jean va-t-elle réagir? Fred et elle ne sont-ils vraiment que des amis?

 

54

Mais Norma n'aura pas le temps de les surprendre. Alors qu'elle emmène au compost les déchets qui s'accumulent toujours dans le sac quand on voyage longtemps, la Faucheuse vient l'emmener pour un dernier voyage.

 

55

Victor Carpentier est effondré, il arrive dès que Fred lui apprend la nouvelle, et se recueille près du composteur. Fred l'invite à s'installer chez lui quelques temps.

-Tu vas pas bien, là, tu vas pas errer dans cet état dans les rues du centre-ville. En plus en costume disco. T'as vu tes bottes??? C'est des conneries, le revival disco, du marketing. Viens te reposer un peu et faire le point sur ce que tu veux faire de ta vie.

 

56

Sur les conseils de Fred, il change de look.

-Ouais, tu crois?


58

Et le Victor se révèle être un pur beau gosse, débarrassé du déguisement Maxis.

 

59

Fred a été remué par la mort de Norma Jean. Sa présence lumineuse semblait ne jamais devoir disparaître. Il se dit qu'il n'est pas éternel, non plus, et demande la main d'Aurore, qui a une si jolie coiffure en plus.

Victor trouve la mariée ravissante.

 

60

La cérémonie est simple, c'est juste une formalité, tout le monde est encore sous le coup du décès de Norma. Victor trouve ça un peu précipité, d'ailleurs, mais il est encore jeune, il ne peut pas comprendre le lien spécial qui unissait Fred et Norma Jean.

 

61

Et voici les Lacombe à l'hôtel Joli Zoizo, à leur tour, en lune de miel. Aurore se demande comment sera sa nouvelle vie, avec Fred, et peut-être le fruit de la petite musique qui vient de retentir dans son cœur. Mais sans Victor, qui leur a dit avant leur départ qu'il allait se trouver une petite maison à lui, et qu'il ne remercierait jamais assez Fred.

 

62

Fred en profite pour rencontrer le sorcier vaudou de Norma. Il voudrait savoir ce qu'elle a dit, fait, sur cette île, il voudrait comprendre cette mystérieuse quête qui l'a poussée à faire le tour du monde loin de lui.

Mais il se rend vite compte qu'il n'apprendra rien, le sorcier lui parle d'électroménager, de la pluie et du beau temps, avant de lui remettre un petit cadeau, et de lui souhaiter un bon séjour sur l'île.

 

63

L'île est magnifique, il faut le dire, et les jeunes époux passent une lune de miel idyllique.

 

64

Le masseur de l'hôtel attend en vain Aurore, car les amoureux ne voient pas le temps passer, enfermés dans leur chambre.

 

65

Tout de même, Fred reste pensif, devant la beauté de ce site antique. Lui faudra-t-il se résoudre à accepter le mystère de Norma Jean, d'où venait-elle? Qui était-elle vraiment? Qu'a-t-il été pour elle?

Et elle, qui était-elle pour lui? Elle lui a donné tout ce qu'il a, ça, c'est sûr. Il fait une offrande à ce dieu oublié en la dédiant mentalement à Norma.

-Good Bye, Norma Jean Miller.

 

66

Nous les quittons sur le sourire ravi de la crêche d'Aurore, qui, elle, pense à l'avenir. "Madame Aurore Lacombe, ça sonne bien."

 

 

Page suivante ...