1
Retour sans surprise à l'association féminine, composée de gauche à droite de l'ex-non jouable Gwenaëlle, d'Ingahild et Perchance Berthelot, et d'Hortense Wong-Meunier. Gwenaëlle et Perchance sont en première année, les deux autres ont déjà leur diplôme.


2
En fait, Inga est même arrivée au terme de ses 72 heures de purgatoire, il est temps de rentrer à Véronaville.


3
Perchance: -Rentre bien, bise à papa, maman mamie et [le chat, le yéti, je sais plus qui il reste au manoir].


4

Juliette Capp est intégrée à l'association de force de son plein gré.


5
Perchance passe son temps à faire des bêtises, par exemple, jouer à Où est Consort? au lieu de réviser.


6
Ah voilà, elle l'a trouvé.


7
Perchance! Et le respect dû aux cheveux blancs, hein?


8
Et dès qu'il est reparti...


9
Perchance: -Il passe ses journées à récurer son lavabo, quel taré!


10
Gwenaëlle a profité que j'étais à surveiller la petite pour aller chouraver une mini-chaîne hi-fi quelque part. Ah c'est plus ce que c'était, Tri-Var! Avant, c'était une institution réservée à l'élite, maintenant c'est un refuge pour la racaille, dont certaines élevées par mes soins :/



11
Gwenaëlle veut redorer l'image de l'assoc, elle invite la première de la classe à rejoindre leur organisation, j'ai nommée Delphine Faroush. Plutôt que de ruminer sa rupture avec Morgan dans son coin, la vie en communauté devrait lui faire du bien.


12
On en découvre de belles quand on enlève la neige au sol pour éviter le lag, le pingouin vient faire ses besoins sur votre terrain, en fait ! C'est d'un romantique, alors qu'Hortense à invité Manuel Gadin.


13
Car l'heure tourne, et bientôt, l'horloge biologique tournera aussi. Hortense n'a pas de fiancé alors qu'elle va entrer dans la vie adulte.


14
(Des objets plus inutiles les uns que les autres continuent à tomber de mystérieux camions...)


15
Manuel aime les femmes à lunettes^^, maquillées si possible. Qu'à cela ne tienne!



17
Et une petite blague bien déplacée sur le fait qu'elle est jeune certes, mais majeure.


18
Et enfin le karaoké, l'arme fatale!


19
Quel homme passionné!


20
Mais en même temps qui assume sa sensibilité.


21
Il est si sensible qu'il a encore de tendres sentiments pour Eve, la mère de Perchance, pourtant notoirement "facile".


22
Après ce rendez-vous paradisiaque, Hortense va pouvoir s'occuper des intrus qui ont envahi la propriété. Bon le pingouin, c'est pas des vespasiennes, ici.



23
Et toi tu dégages, la carte de membre tu pouvais très bien la mettre dans la boîte aux lettres (j'adore sa tête, ils me saoulent tellement, ces gens!) C'est Stéphane Lemelle, du club Jeux d'Enfer, pour qui ne l'aurait pas reconnu sans sa queue de cheval.



24
Là ce qui aurait été bien c'est qu'elle se mette à lui jeter des pierres :D


25
Ensuite, c'est opération dévampirisation.


26
Vas-y Tristan, cul-sec, comme un homme.


27
Y'a pas d'quoi.


28
AAAH! L'esprit qui hantait Tristan se serait-il réfugié dans le corps de Juliette Capp?


29
Hortense elle-même ressent comme une sensation bizarre dans tout le corps. Tri-Var serait-elle devenue une maison hantée?!?


30
Mais non, c'était juste des picotements de croissance, joyeux anniversaire Hortense! Et bravo pour ton diplôme!


31
Perchance est toujours là pour les au revoir!


32
Perchance: -Je voudrais sortir par le mur plutôt que par la porte mais j'arrive pas!


33
.... quelle déception, cette petite. Je jure que je lui ai bien fait tous les apprentissages quand elle était bambine.


34
Delphine a emménagé, elle teste tout de suite le puits aux monstres.


35
Théophile Rivière: -Salut, moi c'est Théophile, Théo pour les demoiselles, et sinon dans la vie je suis dans les cafards. Ouaou, je sens qu'on va très bien s'ent....


36
COURS FORREST, COURS! LAUF, LOLA, LAUF!


37
Tiens, bonjour, Pr Clarisse Cissic, vous vous souvenez pas que vous n'habitez plus sur le campus?


38
Pour Delphine, ce déménagement a été une vraie thérapie. Regardez, elle est déjà à draguer sur internet. Bientôt, elle aura complètement oublié l'inconstant Morgan.


39
Beurk, garde ça dans ton inventaire, s'il te plaît. Et arrêtez avec ces "visites"!


40
Delphine: -Tu connaîtrais pas un antiquaire, dans le coin? J'adore chiner.
Gwenaëlle: -Un antiquaire non, mais je sais où tu peux trouver des petits trucs d'occasion sans débourser un simflouze...


41
Ah ben ça y est, Delphine a trouvé l'adresse du camion. TU QUOQUE, Delphine?!? Vraiment? Pff!



42
En plus elles n'ont pas besoin de ça, elles sont blindées, d'autant que la nouvelle est bricoleuse, pour preuve les beaux schémas qu'elle a fait elle-même de ses blanches mains!


48
Douze heures plus tard...


49
.... beuark.


50
Elle est si jolie, Delphine, je ne veux pas n'importe qui pour elle.


51
Perchance: -Attends, Daniel, t'es moche mais tu peux quand même te rendre utile. Ça te dirait de faire ma dissert' à ma place?


52
Perchance: -Oui professeur! Je viens juste d'être admise en deuxième année, et déjà ma dissertation est en route! Voilà, je préfère ne pas attendre le dernier moment, comme vous dîtes (a) (a) (a)


53
Et quand elle joue pas à Où est Consort, elle perd des points de façon autonome en réalisant ses craintes dans mon dos. Tu étais si mignonne étant petite, Perchance, quand est-ce que ça a dérapé, hein?


54
Au moins une qui bosse. Gwen je compte sur toi pour surveiller les autres, on vous laisse pour aller voir si Hortense est bien arrivée à Véronaville.



55
Apparemment oui, et en plus elle s'est découvert une passion pour les commérages. Tri-Var, l'assoc des tatasses, ça devrait être écrit, sur leur blason.


56
J'aurais préféré un blind-date avec un plus beau que Manuel Gadin mais merci.


57
Non, Hortense, ça n'intéresse pas les gens de savoir qu'Inga a cramé le petit-dèj y'a trois ans.


58
Néanmoins, il accepte de rester dîner avec le comité d'accueil. Il est minuit passé quand les invités s'en vont, les offres d'emploi ont été mises à jour et Hortense trouve le job de ses rêves: cambrioleuse! Ah ça, elle a été bien formée, à Tri-Var, elle s'y connaît en tombé du camion.



59
Le lendemain soir, Christine Inada révèle à Hortense qu'elle a des contacts dans le milieu et qu'elle va lui obtenir une augmentation! Qui aurait cru ça d'elle, avec ses airs de dame patronnesse! Quelle bande d'hypocrites, ces Véronavillois.


60
Non, par contre on veut bien un blind-date.


61
Yoyo: -Parle à ma main.


62
Ben oui mais tu viens d'arriver aussi, tu connais que des potins de campus, ça n'intéresse pas les gens enfin! Allez va bosser, il y  a une promotion au poste de faussaire qui t'attend aujourd'hui.

63

Houla ça lui aura bien réussi, la contrefaçon. Et une promo vers la contrebande dans la foulée!


64
Jérôme Chopin: -PAMM !!!
Au bout d'un moment, j'ai compris. En fait, elle est très extravertie, donc elle se lie facilement mais les gens en face n'ont pas la relation qui monte aussi vite que pour elle.


65
Et en ce beau samedi vaguement brumeux, Hortense devient génie du crime, et veut maintenant se lancer dans la cuisine! Mais elle, ce qu'elle voudrait, ce serait un amoureux :(


66
Tiens, avale une petite gorgée de ce liquide vert, pour patienter jusqu'à l'arrivée du prince charmant.


67
Hortense a gagné un nouveau bonus d'aspiration plaisir, la chanson paillarde! Cette passante apprécie tellement cette chanson qu'elle propose à Hortense de devenir démolisseur sous-marin.
Hortense: -Non merci, par contre si vous aviez un mari en stock...


68
Celle-là lui propose de donner son numéro à Erika Ebadi. Elle les aura vraiment tous eus sauf le rendez-vous :(


69
Allez, va bosser, va, si t'es sage on ira racoler en centre-ville demain.

70

Ah non, à tous les coups ils vont nous reprendre les 50 000§

72


Malheureuse en amour, ... 120 000§ sur le compte, en effet, on ouvrirait le champagne pour moins que ça!


73
Et dimanche matin, la lampe! Malheureusement le génie ne peut rien pour les cœurs solitaires.


74
Bon, encore un petit verre et hop, on déménage vers les beaux quartiers.


75
Direction le centre-ville, bien sûr, d'où est originaire sa famille. Elle loue un appartement dans la résidence Bienvenue, récemment construite juste en face de chez son frère Christophe Ferrier.



76
Ils pourront même se faire coucou par le fenêtre comme Katy Perrysim et son beau voisin.


77
3 760§ par semaine, certes mais après tout, le crime a payé, alors soyons fous!


78
Ah c'est pas moi, cette fois, adressez-vous à M. Maxis.


79
Alors ici, c'est chez les bourges. Le dress code c'est petit bisou. J'aurai appris quelque chose, car pour moi, le gilet fourré, ça faisait plutôt clodo, je les ai toujours salués avec la poignée de main virile, ceux-là :p


80
Hortense: -POGNON!


81
Hortense: -POGNON POGNON!


82
Sonia Bonnet: -Vous savez quoi, je vais glisser un mot à notre propriétaire pour qu'il baisse votre loyer. Ainsi, vous pourrez économiser du POGNON, car on n'a jamais assez de POGNON! POGNON POGNON POGNON!


83
Hortense: - Ah, c'est bon d'être riche! POGNON POGNON !!


84
Et qu'est-ce qu'ils font avec tout ce beau POGNON? Ils glandent près des balançoires et ils jouent à la baballe :D


85
Sacha: -Eh ben! On fait ce qu'on veut, on est riches! Prout d'abord!


86
Amanda a le béguin pour Rodrigue Jung, elle le suit partout.


87
Pendant que les voisins se font des "petit bisou" entre eux, Hortense perd un point de cuisine sur une carte chance, ce qui ne l'empêche pas d'être promue chef dans son nouveau travail.


88
N'oublions pas que c'est une cousette accomplie, elle peut se fabriquer l'uniforme local.


89
Voilà, c'est toujours plus prudent de se fondre dans la masse.


90
Boulot boulot, toujours pas de romance à l'horizon.


91
Hortense: -Tape-m'en cinq et file moi un rancard s'te plaît!

92

La sportive: -Désolée, j'ai pas de rancart mais je connais bien un jouet-qui-était-utilisé-au-moment-de-la-sauvegarde-d'un-terrain-et-qui-est-maintenant-considéré-comme-un-sim, ça t'intéresse?


93
Hortense: -Bon, bande de parasites, y'en aurait pas un parmi vous qui connaîtrait un beau mec sympa à me présenter?


94
Hortense: -Mais je parlais pas de toi, Perchance, tu n'es encore qu'une étudiante. Tiens, c'est des récompenses de carrière que j'ai chouravées en postulant à des emplois où finalement j'ai jamais bossé, c'est pour la planque l'assoc. Et bises aux filles!


95
Mercredi, Hortense ne travaille pas, elle va rendre visite à son voisin Juan Mainguy, qui lui propose des réducs dans son entrepôt de meuble discount. Bien sûr, il n'a pas en rayon de mari en solde :(


96
Le soir, seule dans son luxueux appartement, Hortense écoute Barbara.
Partout elle me fait escorte, et elle me suit, pas à pas. Elle m'attend devant la porte, elle est revenue, elle est là...
Les voisins compatissent, ils ne se plaignent pas au proprio.


97
Et alors qu'elle rentre avec en poche son nouveau contrat de directrice de chaîne, Manuel Gadin se rappelle à son bon souvenir. C'est vrai je l'avais trouvé pas assez beau pour elle, mais le célibat devenant pesant, je me rends compte que je l'avais mal jugé :p

98
Hortense est déjà sous le charme alors qu'ils arrivent à peine aux Boutiques du coin.


99
Bonsoir, Monsieur le Comte.


100
Il n'en a pas après Hortense, alors qui peut-il donc bien suivre, comme ça?


101
^^


102
Eh ben , c'est le bal des casse-pieds, ce soir. Il manque plus que la gitane avec ses bruits de crachats.


103
Hortense et Manu sont aveugles à tout ce qui n'est pas eux, Hortense se lance!


104
Un bijou brillant, juste ce qui manquait à Manu pour parfaire son look de la mort.


105
Qu'elle est mignonne, je crois que c'est la seule simette que je me réjouisse de retrouver dans tous les quartiers.


106
Agnès la tendresse -Non! Ne vous mariez pas! Regardez, moi, je me suis pas mariée et ça me manque pas du tout! Pas du tout du tout!


107
Ils réalisent un désir commun :)


108
Sac Kelly: -HOUUUUU! Sortez de là, je sais ce que vous faîtes dans cette cabine photographique! J'ai le câble! Je regarde la chaîne Animaux quatre heures par jour!


109
Monsieur le comte: *fait sa mijaurée*
Marjorie Frappet: - Wouh! Allez! Ouais! Et si vous trouvez des boucles d'oreille, un string, une montre ou un trousseau de clés, c'est à moi, je ne sais plus dans quelle cabine je les ais perdus, je les ai toutes faites!

Finalement, Hortense est raisonnable et propose un dernier verre chez elle.


110
Monsieur le comte: -BLEH !


111
Marjo:  D8


112
Le taxi ne démarre pas assez vite, Monsieur le Comte a le temps de laisser un petit souvenir à Mégane Lomane.


113
C'est dans l'intimité qu'Hortense Wong et Manuel Gadin s'unissent. Manuel ajoute encore 6000§ à la cagnotte.

114

Il a encore ses bonus du séjour avec Eve à la montagne.

115

Et le bazar habituel dans l'inventaire.


116
Hortense lui explique qu'elle a plein de POGNON, il peut quitter son travail de faussaire s'il le souhaite. Mais Manu a non seulement envie de continuer à travailler, mais en plus il veut être ultrasim! C'est vrai que la police est tellement corrompue, à Véronaville, que ça doit pas être compliqué de passer de pègre à forces de l'ordre.


117
Une petite lichette d'oublicine au passage. Les lunettes vont bien à Hortense, mais je préfère quand même voir ses jolis yeux verts.


118
Je trouve qu'ils font un super couple, je sais pas pourquoi on n'a pas voulu de Manuel au début. C'était sans doute le temps qu'il fallait pour comprendre que c'était le bon et ne pas avoir de regrets.


119
Le lendemain, ça tombe bien, c'est samedi, c'est la fête de l'immeuble. Les Gadin vont en profiter pour annoncer leur mariage aux voisins.


120
Mais je vois que ce ne seront pas les seuls amoureux de la résidence. Juan Mainguy et Léane Baron viennent de faire je ne sais pas quoi mais le résultat est là.


121
Sonia, je t'ai à l'œil.


122
Hortense est partie bosser, Manuel va faire une visite de courtoisie à Amanda.
Celle-là aussi a des pensées coupables. Quelles bandes de hyènes! Faites comme Léane, les filles, trouvez-vous des célibataires!


123
Ce soir-là, alors que tout l'immeuble dort, le palier du rez-de-chaussée abrite un rendez-vous secret. Oui, ils sont majeurs et vaccinés, mais c'est meilleur quand c'est secret ^^


124
... : - ...chez toi ou chez moi?






Page suivante...