Comme la dernière fois, on s'intéresse à un des fondateurs d'Urele-Oresha-Cham, Jean-Charles Coqueluche. Il est marié avec Stéphanie Prudent, et ils ont un fils, Sébastien.
Ils ont par ailleurs accueilli un autre couple, les deux anciens townies Gilles Normand et Linda Barthelet, qui attendent un heureux événement.

 

1

La semaine commence avec un badge de jardinage pour Sébastien, grâce au petit potager de sa mère.

 

2

Linda veut une voiture, bien qu'elle soit aspi popularité. J'ai essayé de faire original, même si toutes les voitures à motifs sont horribles. Ils auraient mieux fait de proposer plus de couleurs!

 

3

Bravo Gilou, bravo aussi pour être passé entre les mailles du filet et pour exister dans deux de mes quartiers (ici et à Florimont)  [:<

 

4

Oh ben sa femme a l'air aussi contente que moi de le voir rentrer :D

 

5

Mais heureusement, Gilles a aussi des amis, notamment cette Marielle Perrin qui a l'air de beaucoup tenir à lui.
 (D'ailleurs, elle aussi est jouable à Florimont, c'est la bru de Jeanie Aubaine, alors en théorie elle est dans le couloir de la mort, ici).

 

7

Soirée sympa, même Aymeric Seguin s'est amusé, même s'il n'y avait personne de son âge. Et un petit bonus en prime pour Gilou!

 

8

Bah non, Jean-Charles, ne ferme pas les yeux, déjà que t'as plus de sourcils! (Il attend toujours de devenir architecte.)

 

9

Linda attend un poste dans le sport, qu'elle ne trouvera pas de la semaine. Et.. elle ferme les yeux :/ Je crois que c'est Demeures de rêve, ils sortent de la voiture et ils hument les bons gaz d'échappement...

 

10

Sébastien Coqueluche se rend a son club de sport, le complexe du sportif idéal. Plus complexés qu'idéals, dans ce club, puisque qu'il y a toujours de la baston, ici entre l'exterminateur de cafards et le farceur de service.

 

11

Mais bon, Sébastien rencontre aussi des étudiants, comme ça, il ne sera pas en terre inconnue sur le campus plus tard.

 

12

Mardi, juste avant 17h, Linda met au monde une magnifique petite fille, Barthelet NORMAND !

 

13

Gilles a juste le temps de donner le biberon a sa fille une première et dernière fois...

 

14

Tout le monde se rassemble autour de Gilles, y'a même le directeur d'école, Jocelin Pasquier, et oui, il était en pleine visite!

 

15

Tout le monde se presse autour de Gilles sauf... madame Normand :D

 

16

Le décès de Gilles ne perturbe pas la visite du directeur, il est même complètement insensible à la peine de Stéphanie.

 

17

En tout cas, ça ne lui a pas coupé l'appétit!
Sébastien est accepté. Personne ne le désirait, c'est juste que l'école publique draine les élèves de toute leur énergie vitale :(

 

18

Cédric, le mari d'Ariel Lépine, a l'air consterné par le niveau intellectuel de Sébastien, ou alors il détecte dans son dessin d'enfance un tueur psychopathe en devenir? :D

 

19

Mercredi, Linda rentre du travail avec une certaine Vanessa Loquet, certainement une NPC spéciale puisqu'on n'a presque aucune interaction avec elle (adjust... c'est dû à un hack). Un de ces jours ils vont me ramener Idéal Plantsim ou Ladentelle, vous auriez pu mieux filtrer les collègues valides, les concepteurs!

 

20

Et c'est déjà l'anniversaire de Barthelet qui n'aura été bébé qu'un jour. Kévin Lourson est toujours là, même s'il sent le bouc et que tout le monde a la nausée à son approche.

 

21

La petite fiche de personnalité. Barth a hérité du passe-temps favori de sa mère (et de son bec-de-lièvre) et elle m'est déjà très sympathique, cette petite :)

 

2224

Le maître des lieux, alias Jean-Charles, reçoit quant à lui une aspiration secondaire au.... fromage fondu! Lui et Stéphanie changent leur chimie pour qu'ils arrêtent de se coller au derche toute la sainte journée.

 

23

Nouveau DLT pour elle. Vendredi, c'est J.-C. qui trouve la place d'architecte qu'il voulait.

 

25

C'est aussi le jour de chance de Sébastien, qui se fait charmer par Bénedicte Jakobsons, qui est rentrée de l'école avec lui. Il ne prend aucune initiative et n'a pas de désirs romantiques, alors je n'ai pas forcé le premier baiser.

 

26

Feu Gilles, pour sa part, est tellement content de retrouver son lit, qu'il ne veut plus le quitter: il est sorti la veille et depuis, il ressort en boucle de sa tombe dès qu'il y retourne. Là on peut voir que c'est en plein jour. Dimanche, je l'ai vendu avec moveobjects, mais rien à faire, il ressort de la tombe ensuite.

 

27

Pour l'instant, c'est vendredi, et Linda est promue, d'abord serveuse, puis marmiton le soir.

 

28

Merci Gilles :/

 

29

Merci aussi d'avoir fait fuir Bénédicte, qui venait de charmer à nouveau Sébastien (maintenant entiché).

 

30

Bon allez, dernier portrait de Barthelet bambine.

 

31

Elle a pas fini d'admirer ses mains sous son beau sablier bleu, que son père vient l'effrayer!

 

32

Son premier souvenir d'enfance.. Encore une fois, merci Gilles.

 

33

En plus c'était une crainte, pour la petite soignée qui nettoie tout de suite la flaque.

 

34

Sébastien, lui, a décidé d'essayer le télescope, qu'il avait toujours ignoré avant.

 

35

Son père, lui, sympathise avec Maboule, le loup.

 

36

A 3h du matin, Sébastien, qui n'a toujours pas décollé du télescope, est enveloppé d'un halo lumineux! Je sais pas pourquoi, je le pressentais, j'ai toujours l'impression que quand ils observent les étoiles de façon autonome, il y a plus d'enlèvements que quand le joueur commande l'action.
Comme tout le monde a été réveillé, enfin ceux qui dormaient, Barthelet en profite pour inviter le directeur Thibaud Millet.

 

37

Six heures et demie: Sébastien Coqueluche gagne un joli souvenir rouge (popularité).

 

38

Stéphanie, quant à elle, est perplexe: elle a épinglé 29 insectes dans sa jolie boîte, mais le trentième reste introuvable. Il va peut-être falloir aller le chercher dans les bois environnants?

 

39

Et moi je vais peut-être commander une nouvelle carte graphique au papa Noël, car tandis que Jean-Charles se prépare un smoothie à la botte, l'affichage en ressent les effets secondaires, et la dernière fois que j'ai eu des graphismes chelous, la CG est morte peu après.

 

40

Barthelet a rencontré son premier ami: c'est Hideyoshi Chevallier, qui passait devant chez elle.

 

41

Ce dimanche après-midi, Linda rentre avec une promo (sous-chef), et une collègue qui lui offre un écran plasma à 8000§!

 

42

Elle est rentrée à temps pour accueillir elle-même M. Millet. Que des interactions positives, en plus, qui c'est qui m'a transformé mes directeurs!

 

43

Au dîner, M. Millet rencontre la petite Barthelet. Sa mère l'encourage à parler de ses compétences au proviseur.

 

44

Thibaud Millet: -Et sinon, elle est propre?

 

45

Linda: -...est-ce qu'elle est... quoi? Propre!?

 

46

Linda: -Bah... bien sûr qu'elle est ...propre, elle a 9 ans, quand même!

 

47

Après ça, Linda et Barth ont laissé le directeur faire la conversation à lui tout seul.

 

48

Ce qui n'était pas forcément une très bonne idée, car plus ça allait, plus M. Millet s'échauffait et devenait bizarre.

 

49

Thibaud Millet: -Vous connaissez Armand Camus?

 

50

Linda: -Qui ça? Heu... désolée, non, ça ne me dit rien. Il travaille dans votre école?

 

51

Thibaud Millet: -Non, au club de jardinage. Mais je l'aime!!!!

 

52

Barth: -...

 

53

Linda: -...euh...d'accord.

 

54

Soudain, Linda comprend ce qui s'est passé, et propose à M. Millet d'appeler un taxi pour le ramener chez lui en toute sécurité. En effet, peu après être rentrée du travail, elle a parlé avec Jean-Charles.

 

55

Celui-ci lui a raconté qu'alors qu'il dégustait un délicieux cocktail de botte, il avait été frappé par l'inspiration, et avait mis son cocktail au frigo pour aller peindre un chef-d’œuvre.

 

56

Pendant que Jean-Charles peaufinait sa toile, Linda, en préparant le homard thermidor, avait confondu le reste de purée de botte avec du court-bouillon, et l'avait utilisé dans sa recette! D'où l'attitude du proviseur, le seul à avoir mangé du homard ce soir-là!

 

57

Thibaud Millet: -J'ai une de ces migraines, moi. Et qu'est-ce qui m'a pris de raconter des conneries pareilles!?
Espérons que M. Millet oubliera ce dîner après une bonne nuit de sommeil...

 

58

Nuit qui sera encore courte pour Barth, car son père la réveille sans arrêt.

 

59

Et la semaine s'achève, comme elle avait commencé, sur un badge de jardinage pour Sébastien, lui aussi réveillé par le fantôme de Gilles Normand.

 

Page suivante, d'anciens camarades d'amphi...