Rapide passage en revue de la deuxième semaine d'Hermia Capp, devenue Madame Favre, et de sa famille.

 

1

Semaine qui a commencé ben, pas très bien, en fait, avec Sylvain, le mari d'Hermia, qui a oublié qu'il n'était plus sur le campus mais adulte et père de famille.

 

2

Mais heureusement, en lui mettant quelques baffes et en lui montrant son diplôme, j'ai réussi à guérir cette amnésie passagère.

 

3

Et Hermia a pu retrouver le sourire (tout en touchant sa part d'héritage suite au décès de son grand-père).

 

4

Un autre qu'on retrouve, c'est le majordome, qu'on avait pourtant péniblement réussi à mettre à la porte la dernière fois. C'est l'anarchie, chez toi, Hermia ¬¬

 

5

De bonnes nouvelles aussi, puisqu'Hermia décroche son DLT (nouveau: avoir 6 petits-enfants), tandis que Sylvain débute dans le sien: il trouve une place de D.J.
Tous les deux obtiennent aussi une aspiration secondaire: amour pour les deux.

 

6

Et comme je n'ai pas encore mentionné le reste du foyer, voici Julia Favre, avec le chien Bosatsu et la chatte Paquita.

 

7

Un dernier coup d'oeil à Julia bambine...

 

8

... et hop!

 

9

Mais quel gros pénible, celui-là, non seulement il revient chaque fois qu'on le licencie, mais en plus il cuisine malgré le hack qui le lui interdit.

 

10

Bref! Le leitmotiv de la semaine, en fait, ce ne fut pas le majordome, mais la destruction-reconstruction de la maison, parce que je ne sais pas ce que je voulais faire avec ça, mais comme on le voit ça n'allait nulle part :D

 

12

C'est donc dans un immense chantier enneigé que Juliette vient rendre visite à sa soeur et apprend une heureuse nouvelle :)

 

13

Le petit Caliban Favre naît dans la nuit de vendredi à samedi, et Hermia est heureuse de voir à ses sourcils que c'est un vrai Capp.

 

14

Les travaux ont englouti les 30000§ de capital qu'avait la famille, et Hermia arrondit les fins de mois journées avec une activité facile à exercer à côté d'un berceau.

 

15

Bilan pour Sylvain à la fin de cette semaine: photographe indépendant.

 

16

On ne verra pas la nouvelle construction qui n'est pas terminée, mais on ne va pas partir avant d'avoir vu la tête du petit dernier.

 

17

Un peu trop gentil pour être le digne successeur de son arrière-grand-père, mais avec ses huit points d'actifs, il a quand même du potentiel pour être un peu bagarreur comme tonton Tybalt :)

P.S.: Bonne année 2014 à tout ceux et celles qui passeront par ici ;)

 

Page suivante...