Cette deuxième semaine de l'ancien ado Meunier Greg Lavigne aura manqué singulièrement de peps. Et moi qui me faisais une joie de retrouver et le quartier, et le maître, et le chien!
Ça m'apprendra à ne pas avoir changé son aspiration plaisir à la fac, le pauvre se retrouve tiraillé entre le réflexe de récurer les sanitaires toute la journée (personnalité), et les désirs schizophrènes de jongler avec les tasses à expresso ou espionner ses voisins (aspiration).

 

1

Déjà, Greg a déménagé depuis la dernière fois, et il est parti travailler (artiste, bien que son DLT actuel soit la flemme) quand "des visiteurs" arrivent, en fait juste Obéron.

 

2

Malgré tout, grâce à Newton, Obéron ne se sera pas déplacé pour rien.

 

3

En fin de journée, Greg rentre avec son collègue Kévin Lourson, mais il repart tout de suite après avoir reçu un coup de fil de sa copine Béa Sims-pizzawoman, qui aimerait le revoir pour...discuter^^

 

4

Greg et Béa arrivent au Londoste où, pour la mettre en appétit, il lui montre son meilleur frappage de torse. Je ne sais pas, elle n'a pas l'air convaincu...

 

5

Pour une fois, la placeuse a bien fait son travail et les a installés à une table pour deux.

 

6

On voit qu'elle connaît bien sa clientèle: elle a installé cette goinfre de Marie Imble Décis à la grande table ^^

 

7

Par contre, je m'attendais à voir Béa emménager très rapidement, vu leur chimie, mais après ce dîner je me suis posé des questions. Ils ont parlé de la pluie et du beau temps en ayant l'air de se faire chier plus qu'autre chose.

 

8

C'est tout juste si Greg n'était pas à piquer du nez dans son chili.

 

9

"Tiens, le monde est petit..." entend soudain Greg derrière lui.

 

10

Ça alors, c'était Jennicor Meunier, la femme de son père biologique!

 

11

Et la mère de Jessica Meunier qui est aussi venue dîner là ce soir. C'est la cantine des Meunier, le Londoste, on dirait (Par contre, le dress code, je vous accorde que c'est plus ce que c'était, je comprends mieux pourquoi le père Plénozas se plaint de ce que l'endroit a "beaucoup baissé".)

 

 

12

 Mais on ne sera pas venus pour rien, j'aurais appris que la cheminée du Londoste fumait vraiment quand on allumait un feu!

 

13

Retour chez Greg où, bien qu'elle vienne de le choquer avec une blague salace, il invite Béa en RDV (jusque là c'était une sortie). En vérité, il n'a aucun désir la concernant, mais il a trois désirs permanents qui sont jongler, prendre des bains moussants et avoir un RDV, donc voilà.

 

14

Ah mais tu es toujours là, Kévin Lourson?! Pendant que Greg achète de la vampirociline pour distribuer aux passants, Kévin régale donc Béa de sa version du cri de guerre du campus. Oui, merci Kévin, magnifique..

 

15

D'ailleurs voilà déjà un vampire-garou, Bernard Cissic. Mais lui c'est un mode de vie assumé, s'il veut guérir, qu'il le fasse quand ce sera sa semaine.

 

16

Je veux pas dire Bernard, mais tu es tombé bien bas. C'est comme ça que tu t'amuses, ces jours-ci?

 

17

Béa ne se gêne pas pour lui crier tout le mal qu'elle pense de ce crime odieux.

 

18

De même que Kévin, à l'abri derrière le double vitrage, toutefois. Bernard a beau être un ami de longue date, qui sait s'il est encore lui-même, dans cet état. Courageux mais pas téméraire, le Kévin.

 

19

Mouais... je veux pas dire, mais je le sens pas, ce couple. On dirait plutôt des retraités.

 

20

En plus une aspi amour qui ne veut pas se caser! Je le sens de plus en plus mal, mais après tout Greg n'a qu'à décider tout seul, on a encore toute la semaine.

 

21

-Et ça c'est la photo de mon chien.
-OK..

...

 

22

Ah quand même.

 

23

Plus tard...
-A la revoyure, Newton, je m'arrache. Et, change rien, t'es très photogénique.

... et moi qui entendais déjà le carillon sonner :/
Je ne fais pas durer le suspens: Greg n'a plus jamais pensé à elle et elle n'a pas rappelé, donc bye Béa et tes trois éclairs. A moins qu'elle ne fasse un retour en troisième semaine, remarquez, ça, on ne peut jamais savoir.

 

24

Et globalement, il s'est pas passé grand chose d'autre. Greg a été bosser, j'ai fait de jolies photos du centre-ville où j'aime beaucoup jouer, ça change de la pelouse partout dans les quartiers traditionnels.

 

25

Ayant mis tout ce qu'il avait dans la nouvelle maison, Greg avait un peu peur du lendemain, mais pas de problème de ce côté-là, comme on le verra. (Remarquez les super désirs...)

 

26

Mercredi il est devenu visionnaire et resté humble dans le succès.

 

27

Jeudi, Kévin est venu sonner mais Greg était au travail. Ben, je vous croyais collègues??

 

28

La nuit, Greg a continuer de persuader les passants de boire la vampirociline, comme ici Ingahild Grathmer Berthelot.

 

29

Sinon, y'a la belle Katia Spitzig qui lui a tourné autour, je me le note ici pour la semaine prochaine. Maintenant que je les vois tout mignons ensemble comme ça, je me dis que j'aurais dû lancer un RDV et vas-y, mais bon c'est trop tard.

 

30

Et apparemment Greg en veut à Mélodie Lautomatt, maintenant, je ne sais pas pourquoi. Comme il est très soigné, elle a dû tacher la moquette avec une bombe à eau ou que sais-je.

 

31

Samedi, il réussit la super carte chance à 100 000§, j'espère qu'il n'aura plus peur de se retrouver à court d'argent.

 

32

Et au soir, quelle bonne surprise!, c'est sa belle-soeur Marjorie Frappet, la mère de Kaffeh.

 

33

Ça tombe très bien, je voulais justement qu'elle redevienne mortelle. Viens par ici, Marjo!

 

34

Et le dernier jour, pour la première fois qu'il mange autre chose que des chips, il laisse son plat dans le four pour aller squatter le canapé...

 

35

La visite de Colin Trottier, avec son beau camion rouge, aura au moins animé un peu une semaine très, très, tranquille.
Allez Greg, on fait mieux la prochaine fois!

 

Page suivante...