Troisième et dernière partie de la mise-à-jour consacrée aux frères Décis (1ère ici et 2ème ici).

 

1

On reprend comme on s'est quitté, avec Totila Bohème, fils d'Eric, et harceleur officiel du quartier.
Cette fois, il promène son chien, comme par hasard, devant la maison des Décis.

 

2

A l'intérieur, pendant ce temps, Amandine (la femme de Sylvain) poursuit son expansion économique, en achetant encore une affaire, le Centre d'amusement.

 

 

3

4

5

Avec ce nouveau commerce, Amandine va enfin pouvoir allier travail et plaisir, étant donné sa passion pour l'alcool le sport.

 

6

Bientôt, Amandine maîtrise tous les bonus commerciaux.
Les semaines prochaines, il faudra les transmettre aux enfants.

 

7

Ça suffit pour cette fois, on rentre.

~*~

 

8

A la maison, Mouchard a des rêves qui peuvent paraître bizarres.

 

9

Mais c'est qu'il y a plusieurs laveurs de carreaux dans cette famille.

 

10

(C'est pour espionner les Capp?)

 

11

Pauvre chat traumatisé^ ^

 

12

On sait enfin qui a pondu cette histoire abracadabrante de Sonia Gothik: c'est Marie Imble!

 

13

Pas terrible comme histoire, mais comme on le sait, elle a pourtant rapporté gros: +65 000§

 

~*~

 

14

Nouvelle journée de travail au Centre d'amusement.

 

15

Pour la première fois, le patrimoine familial dépasse les 700 000§
Les Décis sont vraiment riches!

 

16

Plus rien n'arrête Amandine. Plènozas va devoir s'accrocher pour rester le premier.

 

~*~

 

 

17

En rentrant à la maison, il y a encore du travail pour Amandine: aider sa belle-sœur dans la maintenance quotidienne des robots et la collecte de compost.

 

 

18

Samedi matin, Coralie, la seule aspiration popularité du foyer, décide de se consacrer à son désir d'avoir 10 amis proches.

 

19

Et hop, Rachel Pichon, Yohann Létourneau et Sasha Picard.

 

20

Houla, que s'est-il passé, là?
Sasha aurait séduit Coralie? Alors qu'il sort déjà avec une autre fille du quartier, Bernardine Boyer?

 

21

Ah non, c'est Yohann, Sasha ne fait que tenir la chandelle.

Et l'idylle naissante avec Totila Bohème, alors? unsure

 

 

22

Pendant que Coralie n'a que l'embarras du choix, Imble doit se contenter des bises de son cousin.

 

23

Il faut dire que pour l'instant, tout ce qui l'intéresse, c'est les études, et déjà de retrouver le 20/20 qu'elle a perdu en ne faisant pas ses devoirs depuis des jours. Même ses parents, pourtant scientifiques tous les deux , se sont désintéressés de ses résultats scolaires depuis trop longtemps.

 

24

D'ailleurs Amandine ne se prive pas pour faire des réflexions à ce sujet à son beau-frère, qu'elle n'a jamais apprécié.

 

25

Amandine: Ah ça ne te fait pas plaisir de te l'entendre dire, c'est dur d'affronter la réalité! La vérité c'est qu'ils ne garderaient peut-être même pas ta fille à l'école privée si j'étais pas sa tante.
Enseigner des tours inutiles à cet idiot de chat, ça, avec Marie, ça vous obsède, mais l'avenir de votre fille, beaucoup moins!

Martin: ..!!

 

26

Amandine: Tu sais bien que j'ai raison. Mouchard, il est mignon mais c'est juste un chat. Et il faut se rendre à l'évidence, vous pouvez le dresser tant que vous voulez, vous n'en ferez jamais un génie.

Martin: cryy

 

 

27

Amandine: Ecoute, puisque vous aimez tant les animaux, j'ai une idée! Je viens justement de reprendre une petite affaire à Rivazur, les Amis de Pepe, c'est une animalerie. Pourquoi vous ne viendriez pas y travailler avec moi...

Martin: Attends, Amandine, attends, là, on est des intellectuels, nous, ce qui nous intéresse chez les animaux, c'est pas de les vendre.

 

28

-Des intellectuels, vraiment? Je te rappelle que Marie fait des jeux vidéos! Et pardon mais quand vous avez mis des jours à apprendre à ce pauvre chat à rouler, tu as vraiment l'impression que vous avez fait avancer la science??

 

29

-Bon d'accord, excuse-moi, Amandine, je sais que tu veux notre bien au fond, mais ce que tu comprends pas c'est que gagner de l'argent, c'est pas tout dans la vie.

 

30

Amandine: Je comprends surtout que c'est toi qui n'as rien compris à ce que je te dis! Je te parle de construire quelque chose, et de le transmettre à tes enfants, il faut voir plus loin que l'argent pour l'argent.
Tu sais, je me suis fait mon opinion sur toi dès le début, quand on est tous allés à Takemizu, et le temps m'a confirmé que c'était la bonne!

Martin: Eh ben la prochaine fois on partira séparément, que te dire de plus!

 

 

31

Non mais si ça se trouve, ça va renforcer l'harmonie familiale, parfois une bonne dispute pour clarifier les choses, ça fait du bien^^

 ~*~

Dimanche!

 

32

Eh ben, la journée commence bien!

 

33

Idem pour Aline Enrêve qui était passée dire bonjour et qui s'en souviendra^^

 

34

Coralie vient peut-être de lancer une mode chez les sorcières maléfiques, le style néo-Bellatrix.

 

35

A propos de style, Chalumeau a pris le temps d'actualiser un peu le sien.
Pas mal!

 

36

Comme le lui confirme sa cousine.

Tiens, puisqu'il s'est fait beau, il va accompagner sa mère à Rivazur, aujourd'hui c'est le grand lancement des amis de Pepe.

 

~*~

 

37

Même Gaëlle Viard, la journaliste, a fait le déplacement, alors que d'habitude elle snobe les commerces d'Amandine (certainement corrompue par Plènozas pour désavantager la concurrence).

 

 

38

Pour Chalumeau, cette première expérience du monde du travail est très instructive, mais aussi stressante. Il décide de relâcher un peu de pression. Avec les cages à proximité, les clients ne devraient se rendre compte de rien, espérons-le.

 

40

39

Le lancement de l'animalerie est un franc succès. La cote d'Amandine auprès des investisseurs n'a jamais été aussi haute.

 

41

Devant l'affluence, il y a parfois eu un peu d'attente à la caisse, malgré l'aide de Chalumeau et l'embauche de plusieurs ados en extras.

 

42

Mais à part ça, aujourd'hui Amandine a vraiment réalisé à quel point elle a réussi en tant que femme d'affaires, surtout quand elle voit son grand garçon qui marche déjà sur ses pas.

 

43

Après avoir fermé ce soir-là, et avoir rangé la boutique, Amandine et Chalumeau se sont attardés sur le terrain afin de faire le bilan, et qu'elle lui transmette un peu de son expérience commerciale. Mais la foudre en a décidé autrement. Il est temps de rentrer à la maison.

 

44

Pendant le trajet du retour, dans la voiture, Chalumeau s'est assoupi, épuisé par cette première journée de travail, et Amandine a pu réfléchir à ses projets pour la semaine à venir.

 

45

Depuis quelques temps déjà, en tant qu'entrepreneur de premier plan à Véronaville, elle a été approchée par des représentants d'agences gouvernementales pour le développement du quartier.

Amandine n'est pas naïve, elle sait très bien qu'il s'agit en fait de l'ACRSC, le renseignement véronavillois, qui cherche logiquement à recruter des personnalités en vue et en pleine ascension comme Amandine.

 

46

Il faut être réaliste, l'océanographie a été une étape dans sa carrière, mais elle fait désormais partie de son passé. Elle a trop à faire sur la terre ferme maintenant.

Non, l'avenir, c'est d'ouvrir une société de conseil, qui servira de vitrine à ses diverses activités et d'où elle pourra les centraliser.
La semaine prochaine!