Affiche

(Règles - 1ère partie)

***

 

1

La dernière fois, Vénale Andeuille était arrivée dans le quartier et s'était mariée avec le vieux Walter. Malheureusement, celui-ci est mort peu après!

Les voisins se mobilisent pour soutenir la jeune veuve dans cette épreuve, comme ici cette citadine qui a été influencée offert spontanément de nettoyer un peu.

 

2

Vénale: Merci pour le coup de main! Ce sim était tout pour moi, je n'ai plus la force de continuer pour l'instant. Le temps apaisera peut-être mes souffrances.

La voisine: ..en tout cas, ça ne vous a pas coupé l'appétit...

 

3

Vénale: Ne croyez pas ça. Mais c'est mon pauvre mari qui avait préparé ces sandwiches, moi je ne sais pas cuisiner. Je me force en hommage à sa mémoire!

 

4

La voisine: Il ne faut pas rester enfermée avec vos idées noires, vous devriez travailler, ça vous occuperait l'esprit. Que diriez-vous de vous lancer dans une carrière de flemmarde au poste de DJ?

Vénale: Houlala, vous croyez que je suis en état dans un moment pareil? Merci mais je n'en aurais pas la force!

*

5

Après le départ de la voisine, voici le facteur.

Vénale: Déjà des factures! Vous perdez pas de temps, je viens à peine d'emménager!

 

6

-Remarquez que grâce à la police d'assurance de mon défunt mari, je peux un tout petit peu plus me permettre de les payer^^

 

7

-Oh hé, je fais que les distribuer, c'est pas moi qui vous les envoie! Et puis en voilà des façons de parler de son mari mort!

*

 

8

Les gens sont vraiment sympas dans ce quartier (à part le facteur). En voici un autre qui est passé voir comment la jeune veuve tenait le choc.

Il lui explique qu'elle ne doit pas se morfondre mais au contraire rencontrer d'autres gens, c'est ce que ce cher Walter aurait certainement voulu! D'ailleurs il a quelqu'un à lui présenter.

 

9

CHBAM!

 

10

[mf_laughbounce2]

 

 

11

Ce... monsieur s'appelle Ivanoé Castonguay.

Vénale: A en juger par ton nom et ton costume, tu n'es pas d'ici, tu viens même de très très loin!

 

12

Vénale: Mais je sens qu'on va très bien s'entendre...

 

13

Vénale: Qu'est-ce... que tu fais...

Ivanoé: Je danse.. c'est une danse de mon pays, ça s'appelle le hula..

Vénale: Okkkkké...

 

14

Après le départ du voisin qui les a présentés l'un à l'autre, Vénale et Ivanoé se mettent à l'aise. Dans la chambre, y'a pas de canapé dans le salon.

 

15

Quelques minutes heures plus tard...

 

16

-Wal... euh, Ivanoé! Veux-tu m'épouser!

-Han! Oui!

 

17

-Je suis tellement heureuse! Oh puis tiens, tu sais quoi?

 

18

-Pourquoi perdre ton temps à faire des aller-retours inutiles? On n'a qu'à se marier tout de suite!

 

19

[C'est quoi ce truc entre les omoplates?hum]

 

 

20

Très vite, le "jeune" couple s'installe dans un confortable bonheur conjugal.

-Attention, ma chérie, tu pourrais glisser et te faire mal! Attends, je vais passer un petit coup de balai-éponge.

 

21

-Ton petit-déjeuner est prêt ma bichette!

 

22

-J'ai fait le lit, pupuce, si tu veux te détendre après ton entraînement!

 

23

-J'ai testé le mécanisme d'ouverture et de fermeture du lit plusieurs fois, chérie, je n'entends pas de bruit bizarre, ça fonctionne. Tu as dû te tromper!

 

24

[siffle]

 

 

25

Ivanoé se fera même proposer un rendez-vous... avec Arbra Flouze, la naufragée du challenge abandonné de l'arbre à flouze.

 

26

[Retourne dans ton propre challenge, Arbra, arrête d'essayer de t'incruster dans ceux des autres. Au revoir!]

 

 

27

Mais Ivanoé n'est pas sûr de lui. Il a peur que Vénale ne lui préfère un plus jeune malgré tous les efforts qu'il fait pour elle, et c'est pourquoi il commet la même erreur que feu Walter en abusant de la bonbonne!

 

28

Heureusement, Ivanoé est moins fragile que ne l'était Walter. Il est sonné mais il survit.

-Aaarg, j'ai besoin de m'allonger, moi, ...

 

29

Comme Ivanoé arrive devant le lit, le clocher du quartier sonne six coups...

 

30

31

32

 

***

33

Encore une fois, les gens du voisinage sont là pour épauler la jeune veuve.

Quoi que celle-ci ne risque pas de lui changer les idées en lui parlant d'urne, forcément ça lui rappelle feu Ivanoé!

 

34

Un voisin: Quel dommage de voir une belle jeune femme comme vous seule et malheureuse! Vous devriez rencontrer d'autres hommes et vous amuser, au contraire, je suis sûr que c'est ce que votre mari aurait voulu!

Vénale: Lequel? Vous le pensez vraiment? Ça me touche! Vous par exemple combien d'argent...

 

35

-Vous savez, j'ai justement un ami par correspondance que vous apprécieriez beaucoup, je vais vous le présenter!

 

36

CHBAM!

Celui-ci son petit nom c'est Akemi Lebel.

 

37

Akemi Lebel: Alors comme ça vous êtes veuve?

Vénale: Oui, j'ai bien du chagrin, OUIIIIIIIIIIIIIIN cryy, racontez-moi quelque chose pour me distraire, vous voulez bien? Qu'est-ce que vous faisiez comme travail par exemple, et combien d'argen...

 

 

38

Akemi: J'ai mieux que ça, poulette, regarde! Snougui snougui!!

Vénale: ... plaît-il?

Akemi: Nizo nizo! C'est le salut local dans mon pays, c'est comme ça qu'on dit bonjour.

Vénale: Super.

 

39

Vénale: Oh merci, Akemi, je me sens déjà mieux! *saute dans ses bras*

Akemi: Pas de problème, poulette, c'est laquelle la porte de la chambre?

Vénale: Sur ta gauche.

 

40

 

**

 

41

42

Voilà, félicitations, et au revoir Akemi, qui va rentrer chez lui faire ses cartons, et qui reviendra quand Vénale aura déménagé vers une maison quatre fois plus chère que l'actuelle, située juste à côté, et que Vénale peut maintenant s'offrir.

 

43

Avant le déménagement, les restes de Walter et d'Ivanoé sont transférés vers un terrain communautaire, le square municipal.

 

 

44

Ce promeneur a entendu parler de l'histoire de Vénale et il n'en revient pas: deux jours après être arrivée dans le quartier, cette simette s'est déjà mariée deux fois, a enterré les deux maris, et elle déménage déjà vers une maison quatre fois plus chère que la première!

 

45

Et pourtant, tout est vrai, lui confirme Vénale! Elle lui raconte toute l'histoire depuis son arrivée en ville.

 

46

Le promeneur du parc: Alors maintenant tu vas sûrement trouver un travail du coup?

Vénale: Euh oui, bien sûr, travailler, je cherche, hein, activement, mais pfffou, avec tout ce chômage, pas facile...

 

47

Bon, il est temps de bouger avant qu'il y en ait encore un qui lui propose de rejoindre son équipe. Allons voir s'il y a du neuf au bar d'à côté.

*

 

48

Avant même d'avoir poussé la porte du bar, Vénale trouve encore mieux que du neuf: du vieux! Mais si, le vieux cuistot, derrière elle, sur le trottoir.

 

49

50

Vénale: Bonsooaaaaaaaar....

 

51

Vénale: Autant pour moi, dans le noir je vous avais pris pour quelqu'un d'autre. Bonsoir.

 

52

Vénale s'installe au bar et prend la température de la salle.

 

53

Mouais, bof bof ce soir.

De toute façons, Akemi va bientôt revenir. Mais ça n'empêche pas de regarder. Et puis il faut être réaliste, Akemi n'est pas tout jeune. Et un accident est si vite arrivé.

 

54

Non, décidément, personne d'intéressant en ville ce soir. Autant rentrer et lancer le déménagement.

**

55

La nouvelle adresse est juste à côté de l'ancienne...

 

56

Le déménagement est donc rapide.

 

57

Quant à l'adresse dont rêverait Vénale, oh elle n'est pas loin non plus, juste de l'autre côté de la rue.
Et pourtant elle est inaccessible.

Peut-être grâce à Akemi...

 

58

Tiens, à propos d'Akemi...

C'est bon, il sera là demain matin.

 

59

60

A demain, Akemi. A demain, Vénale.

 

***

 

Episode suivant===>